Tremblements de main, faut-il craindre la maladie de Parkinson ?

Tremblements de main, faut-il craindre la maladie de Parkinson ?

Le tremblement est l’un des principaux signes de la maladie de Parkinson. Aussi, certaines personnes qui sentent leurs mains trembler, surtout quand elles commencent à avoir un certain âge, coulent des sueurs froides à l’idée de manifester là l’un des premiers symptômes de la maladie de Parkinson. Mais tous les tremblements mènent-ils inéluctablement à cette maladie ? Comment distinguer entre un tremblement essentiel et un tremblement de Parkinson par exemple ?

Qu’est-ce que le tremblement ?

Il est parfois possible d’observer certaines personnes trembler des mains, des pieds, de la tête, des jambes…du corps en entier. Si pour d’aucuns cela est fréquent en période de stress, de fièvre, d’autres par contre tremblent tout le temps. Avant de tirer les conclusions, il est important de consulter un neurologue qui est mieux placé pour identifier ce qui est surtout un symptôme neurologique dont Jules Dejerine nous présentait en 1914 déjà, les caractéristiques en ces termes « les tremblements sont caractérisés par des oscillations rythmiques involontaires de décrit tout ou une partie du corps autour de sa position d’équilibre ».

Types de tremblements

On distingue plusieurs types de tremblements parmi lesquels on a le tremblement physiologique, le tremblement d’action cérébelleux, le tremblement lésionnel, le tremblement de Parkinson, le tremblement d’attitude, le tremblement essentiel et enfin le tremblement orthostatique.

Le tremblement essentiel

C’est la forme le plus fréquente des tremblements. Bien que rare, le tremblement essentiel est une maladie fréquente. Son taux de prévalence varie entre 0.4 et 0.6 %. Il touche principalement les personnes âgées, dont près de 6% après la quarantaine et à partir de 65 ans, le tremblement essentiel devient plus fréquent que la maladie de Parkinson. Il n’y a donc pas de quoi se mettre à trembler quand on tremble. On peut simplement se galber les bras par élimination des graisses excédentaires et profiter de la vie. Le tremblement essentiel concerne surtout les mains, la gauche de préférence, la tête, les jambes et la voix. Il repose sur une transmission autosomique et n’a aucune manifestation neurologique. C’est un tremblement d’attitude et d’action.

Le tremblement de Parkinson

Or, le tremblement du Parkinson est un tremblement de repos. Le « test du verre d’eau » peut être le moyen de vérifier si votre tremblement relève du Parkinson ou pas. Dans ce cas, si le tremblement à lieu après avoir déposé le verre, alors il s’agit du Parkinson. Il n’y a pas de tremblement chez le malade de Parkinson lorsqu’il tient un verre d’eau. C’est généralement au repos que se manifeste les tremblements du malade de Parkinson.